Isolation phonique

Les bruits se propagent de deux façons différentes:
- Par voie aérienne, les ondes acoustiques mettent en mouvement l'air ambiant et peuvent aussi traverser les parois et se propager de l'autre côté .
- Par voie solidienne (bruit d'impact) il s'agit alors de propagation de vibrations dans les parois, planchers, plafonds et structures.

La hauteur du son est determinée par le nombre de vibrations de l'air qu'il provoque par seconde, c'est ce qu'on appelle la fréquence qui s'exprime en Hertz (nombre de vibrations par seconde).
L'intensité d'un son ou d'un bruit est mesurée en décibels (dB) .

Le grand principe de l'isolation phonique aux bruits aériens consiste à intercaler un écran entre source et récepteur.
On obtiendra alors une diminution = l'indice d'affablissement,
noté R ou Rw exprimé en dB.
L'indice d'affaiblissement aux bruits d'impact est noté Ln, plus il est petit, meilleur est l'isolement aux bruits d'impacts.

Le modèle technique adopté aujourd'hui pour l'isolation entre locaux est celui de l'ensemble masse (paroi rigide pièce A) - ressort (isolant souple) - masse (paroi rigide pièce B) : La première paroi rigide réfléchit une partie du bruit, l'isolant souple absorbe une partie du bruit restant et enfin l'autre paroi renvoie une partie du son dans l'isolant souple. Le son qui traverse les 3 épaisseurs n'est donc qu'une faible part du bruit initial. Enfin, pour qu'une paroi soit performante acoustiquement, elle doit être étanche à l'air, le moindre passage d'air doit être obturé.

Pour réduire les bruits d'impacts; il faut désolidariser les différentes couches de matériaux 
(par exemple une sous couche phonique sur laquelle sont posées des lambourdes (pose flottante)entre lesquelles on déversera un isolant vrac de densité importante.
Aucun lien mécanique ne doit traverser la couche phonique.

 

Extrait de L'Isolation Phonique Ecologique de jean Louis Beaumier, Editions Terre Vivante.

 

 
 

Copyright© 2015 l'univert matériaux